Notre randonnée en direction du lac de Gaube s’est effectuée sous un temps correct avec un petit vent pas toujours très chaud, mais sans pluie. De nouveau sous la houlette de nos cinq guides, nous avons arpenté, crapahuté même parfois, tels des isards et en sortant souvent des sentiers balisés, ce qui nous a permis de découvrir une nature encore plus sauvage.  Deux groupes ont eu la chance (le privilège même!) d’apercevoir trois gypaètes barbus, sachant qu’il n’en reste qu’une centaine dans les Pyrénées.  D’autres ont pu sentir l’odeur piquante de l’acide formique dégagé par les fourmis lorsqu’elles se sentent attaquées, et goûter  ce « délicieux breuvage » au goût citronné. Joël, l’un de nos guides, a récupéré la queue et le crâne d’un renard retrouvé mort par l’un de ses collègues, et en a profité pour donner quelques explications anatomiques sur cet animal. 

Nous avons terminé cette jolie rando par un superbe panorama donnant sur la cascade du pont d’Espagne, où l’eau a parfois éclaboussé la tête de vos petits chérubins. 

Ce soir, c’était soirée boum, tant attendue par tous! 

Hasta pronto!