Neurosciences : Un partenariat avec le GRENE (Groupe de Recherche En Neurosciences Educatives) Ce nouveau domaine de recherche donne un regard neuf sur les sciences de l’éducation et nous nous sommes saisis de ce champ d’investigation pour conforter nos pratiques pédagogiques basées sur « l’apprendre à apprendre ». Les concepts pédagogiques de ces dernières années incitent l’enseignant :
  • à changer de posture,
  • à descendre de l’estrade pour se mettre « à côté » de l’élève,
  • à prendre en charge hétérogénéité des profils,
  • à prendre en compte les besoins éducatifs particuliers.
Pour atteindre ces objectifs, nous mettons en place des pédagogies actives où l’élève est placé au cœur de ses apprentissages : travail par activités avec des temps de recherche, des temps d’apport de savoirs, de compétences, de méthodes et des temps de structuration des connaissances. Cette méthodologie inductive privilégiant l’apprendre à apprendre est basée sur des convictions fortes qui imprègnent notre projet d’éducatif :
  • « Accompagner – Accueillir – Partager » –
Le jeune arrive avec une histoire et des talents, un socle de connaissances et de compétences à enrichir pour être plus efficient. Nous croyons « à l’éducabilité de la personne ». Pour apprendre il faut aussi être « en condition » : Conditions physiques, psychologiques et pédagogiques. Pour cela il faut être dans « la bienveillance » et faire régner un climat relationnel apaisé. On cherche donc à respecter les rythmes, proposer des espaces adaptés, modernes et confortables, travailler sur le bien-être et les relations interpersonnelles, permettre un épanouissement corporel et artistique. Les neurosciences nous donnent des clés de lecture sur les mécanismes cognitifs et expliquent pourquoi et comment on aboutit au : « J’ai compris ! » Les études approfondies sur le cerveau de ces dernières années ont permis de mieux comprendre les processus d’apprentissage et conforter l’idée que pour apprendre il faut utiliser une pédagogie inductive, travailler par activités, favoriser le travail collaboratif, maîtriser la démarche scientifique… Apprendre, c’est d’abord se poser les bonnes questions, modifier ses représentations, accepter le changement… Il est démontré que l’on apprend tout au long de sa vie, que nous sommes tous « intelligents ». Le cerveau ne cesse d’apprendre et de travailler. Chaque seconde, il se modifie, il enregistre, il se transforme, il crée des connexions, il se construit, se déconstruit, se reconstruit… Les neurosciences n’apportent pas de solutions miracles, elles donnent une argumentation scientifique et des outils que les enseignants et les élèves peuvent s’approprier pour mieux comprendre et pour mieux apprendre. Depuis maintenant trois ans, l’ensemble scolaire Sainte Croix travaille à leur intégration dans les pratiques pédagogiques et éducatives avec des cours de neurosciences en 5ème. Les élèves réalisent des activités sur les intelligences multiples, la gestion du stress et des émotions, les cartes mentales, la plasticité cérébrale, l’estime de soi… Les retours sont très positifs et encourageants que ce soit chez les élèves, les professeurs et les parents. Cette année l’établissement a mis en place un partenariat avec le laboratoire de recherche en neurosciences éducatives « Le GRENE » de l’université d’Angers UCO. La mémoire, l’attention, la tâche complexe… ces sujets seront les objets de travail et de recherche des enseignants et chercheurs associés. Dans la continuité nous réfléchissons à l’intégration de quelques séances en 6ème sur « la gestion de l’attention en classe»…. En tout cas nous sommes convaincus qu’il faut poursuivre dans ce sens… pour nous aider à faire évoluer nos pratiques et les adapter au monde qui change…