Author Archives: Laurent GRIGNARD

TRESORS DE L’ANJOU – JOUR 3

CAP LOIRE (parc de découverte) – Montjean-sur-Loire Visitez, explorez, imaginez la Loire. Les élèves ont été, tour-à-tour, acteurs et spectateurs de leur découverte au travers cette muséographie ludique. Histoire de la diversité des bateaux de Loire, aventure du Cap Vert et découverte de la vie des mariniers. Balade dans les jardins thématiques : lieu de détente et d’exploration, les jardins mettent l’environnement ligérien et évoquent l’identité culturelle de Montjean. Sur plus d’un hectare, les élèves sont partis à la découverte de la végétation locale, ligérienne et venue d’ailleurs ! Balade sur l’eau pour la découverte des métiers et de la faune de la Loire.  

TRESORS DE L’ANJOU – JOUR 2

Ce matin, nous nous sommes promenés dans le jardin des plantes d’Angers : toutes les fleurs étaient harmonieuses et magnifiques. Ensuite, direction le muséum d’histoire naturelle nommé « M’A » pour découvrir des espèces rares ou disparues. Le midi, retour au centre pour un repas chaud  et délicieux. L’après-midi, nous sommes allés au château d’Angers où notre guide nous a raconté comment les gens au Moyen-Age voyaient et représentaient les animaux (la symbolique). Notre visite s’est terminée par la découverte de l’immense tapisserie de l’Apocalypse qui mesure aujourd’hui 103 mètres de long. Pour finir cette journée ensoleillée : initiation au Gyropode. Une belle découverte !!! Les équipes Beige et Orange.  

LA RONDE DES MAMMIFERES

LE GYROPODE A BARRE DE GENOUX

L’ARRIVEE AU CHATEAU

LE CHATEAU ET SES DOUVES

NOTRE GUIDE

INITIATION AU GYROPODE

DECOUVERTE DES JARDINS DU MUSEUM

TRESORS DE L’ANJOU – JOUR 1

Après une heure de trajet, nous sommes arrivés à la Mine Bleue. Nous avons été accueillis par notre guide Nicolas avec qui nous sommes descendus à 126 mètres de profondeur. Nous avons beaucoup aimé le petit  les grandes galeries. Nous avons aussi appris « l’horrible » vie des mineurs. L’après-midi, nous avons visité l’entreprise familiale Giffard. Notre guide Camille, nous a raconté son histoire et celle de son créateur Emile Giffard. Dans l’usine, nous avons trouvé que les conditions de travail étaient plus agréables que dans la mine !!! Pour finir, nous avons dégusté des sirops à l’aveugle. Nous avons aussi acheté des sirops multicolores. Ce soir direction le centre d’hébergement… A demain… Equipes bleue et verte.    

ENTREPRISE GIFFARD

LE BAR DES « SENTEURS »

LA DEGUSTATION A L’AVEUGLE

Salamanque : journée consacrée aux traditions espagnoles

Pour cette dernière journée à Salamanque (sous les averses de neige…) il était prévu, le matin, un cours de langue espagnole au marché. Ensuite, nous avons continué par un atelier cuisine avec l’élaboration du « Pan Tumaca ». L’après-midi : initiation au Flamenco puis, pour terminer cette belle journée, était organisée une soirée « Tuna » avec dégustation de tapas. Retour ce vendredi midi pour un week-end de repos bien mérité…

SALAMANQUE SOUS LA NEIGE

COURS DE LANGUE ESPAGNOLE AU MARCHE

ELABORATION DU PAN TUMACA

DEGUSTATION

INITIATON AU FLAMENCO

SOIREE « TUNA »

« Sobre la ruta del Toro »

« Ce matin, la visite commentée des arènes annulée pour cause de nettoyage… Nous avons visité à la place « El Corte Ingles » où nous avons découvert des marques caractéristiques de l’Espagne. Ceux qui n’avaient pas peur ont participé à une « Capea » (course dans une arène avec une jeune vachette). Après ce petit sport, nous avons dégusté une paëlla. L’après-midi, nous sommes montés dans une charrette pour voir les taureaux dans leur univers. Il faisait très froid, mais le paysage était très beau. » Axèle et Emma. « Nous avons apprécié la paella car pour certains cela était nouveau. L’après-midi, l’animation danse a été appréciée par l’ensemble du groupe. Quand nous étions dans la remorque du tracteur, nous avons bien aimé enrichir notre culture générale sur les taureaux. Mais au retour, nous avons vécu l’enfer, à cause du froid, des grêlons et de la pluie. Nous étions très heureux quand nous nous sommes retrouvés près du feu de cheminée » Théo X, Valentin et Pierre. « Ce matin , nous avons fait une heure de route pour arriver à la ferme d’élevage de taureaux. Il y a eu un imprévu le matin car nous ne pouvions plus visiter la « plaza de toros ». Une fois arrivés à la ferme, on nous a expliqué les règles de sécurité de la Capéa et la vachette est arrivée. Nous nous sommes bien amusés mais nous avons dû nous arrêter à cause d’une forte averse. A midi nous avons mangé une bonne paëlla à la « finca » et en dessert un gâteau au chocolat. » Coline, Doriane et Elyse.

PRESENTATION DE LA CAPEA

DORIAN FUTUR TOREADOR

UTILISATION DE LA CAPE POUR ATTIRER LA VACHETTE

LA MACARENA

LE « CHEF » DU TROUPEAU